Le coeur

S’autoriser à être au cœur de quelque chose, c’est s’autoriser à aller au cœur de soi et l’offrir aux autres.

 

Le cœur quel régal! J’aime pour ne pas dire je suis passionnée par le cœur, le cœur oui, mais lequel?

Le cœur des choses!

 

Aller au cœur a toujours été pour moi substantiel.
Peu de gens font la démarche d’aller au cœur, ils préfèrent rester superficiels.

Mais qu’est-ce qui leur fait si peur?

A l’heure où:  “Comment allez-vous?” n’est plus qu’une formule de politesse dont on semble avoir oublié le sens.

Aurait-ils la crainte de savoir ce qui se passe vraiment chez l’autre?

De rencontrer en eux une réalité tout autre?
Au cœur on trouve l’origine, l’essentiel.

D’ailleurs Saint Exupéry nous a offert cette phrase magnifique:

“L’essentiel est invisible pour les yeux, on ne voit bien qu’avec le cœur”

Au cœur de soi, on y trouve qui on est vraiment. Qui on est au-delà des principes sociétaux acquis, des principes culturels et religieux et des croyances et destins familiaux hérités.

Au cœur, on y trouve ce “Moi” qui peine souvent à s’exposer se dévoiler, s’offrir en cadeau aux autres.

Au cœur, on y trouve cette créativité brimée par les principes qui empêchent l’expression de soi.

S’autoriser à être au cœur de quelque chose, c’est s’autoriser à aller au cœur de soi et l’offrir aux autres.

 

texte inspiré

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Mot accueil